La Souffrance (Part. 1)

Pourquoi l’Être souffre-t-il ?

Loup Blanc a souhaité nous parler de la souffrance. À quoi sert-elle dans notre vie de tous les jours ? Est-ce un moyen de purification karmique et d’accélération de l’évolution ? Peut-on s’en libérer ? Si oui, comment ? Au cours de cet entretien, Loup Blanc évoque cette notion qui, un jour ou l’autre, nous touche de près.

► Bonjour Loup Blanc. Aujourd’hui, vous allez nous parler de la souffrance.

Bonsoir ! Oui, je vais vous parler de la SOUFFRANCE. Car tout le monde la connaît un jour ou l’autre… Mais avant d’aborder certains points, je ne peux m’empêcher de jouer avec ce mot « SOUFFRANCE ». Dans ce mot, il y a le mot « France ». Car, oui, la France vous fait souffrir et vous n’êtes pas au bout de vos peines !

► Que voulez-vous dire par là ?

Je veux dire que la France et son gouvernement sont sur votre dos pour vous mettre au pas. Voyez ! partout le flicage est là. Mais je reviendrai sur ça plus tard. Pour le moment entrons dans le ROYAUME de la souffrance.

► Très bien. La souffrance ou plutôt les souffrances que les êtres subissent sont-elles d’ordre karmique ?

La plupart des souffrances sont karmiques. Parfois, vous souffrez parce que votre relation affective n’est pas en harmonie avec ce que vous attendez de l’autre. Mais, en fait, il n’y a rien à attendre de l’autre, nous sommes seuls dans la traversée de notre existentiel. Même s’il est évident que nous sommes entourés de personnes qui gravitent autour de nous comme les planètes autour du soleil.

► Une relation affective qui n’est pas dans l’harmonie peut faire souffrir le couple, n’est-ce pas ?

Oui, mais la RELATION à l’AUTRE est toujours source de CONFLITS car l’ego est en friction avec un autre ego. Par contre, la relation au DIVIN ne cause pas ce problème, car le DIVIN va dissoudre votre implication égotique. Vous ne pouvez pas être plus fort que le DIVIN, vous êtes obligé d’abdiquer ! Si on regarde bien, l’ÊTRE disperse son énergie pranique, sa force de vie, au lieu de la garder précieusement pour son développement spirituel.

► Que voulez-vous dire par « l’être gaspille l’énergie pranique » ?

Si on regarde bien autour de nous les personnes, bien sûr sans jugement, on s’aperçoit rapidement de ceci… Les gens sont nerveux, beaucoup fréquentent des personnes négatives sans le savoir, on parle pour ne rien dire, la plupart des personnes sont agitées, même assises. Parfois, elles fument cigarette sur cigarette en ne prenant même pas conscience de l’addiction néfaste qu’elles ont pour ce petit tube qui pue. Les rues sont emplies de ce parfum néfaste. En fait, leur bouche est un porte encens chimiquement tueur ! Vous vous demandez peut-être pourquoi la CIGARETTE n’est pas interdite. Mais parce que cela rapporte énormément d’argent directement ! et que cela en rapporte aussi beaucoup aux lobbies pharmaceutiques ! Car ça rapporte de l’ARGENT, la MALADIE et la SOUFFRANCE des autres ! Alors, pourquoi si la CIGARETTE TUE, on continue à y mettre des poisons dedans ? Ce qui tue, ce sont les poisons qui se trouvent à l’intérieur. Le TABAC NATUREL, lui, est une plante maîtresse qui sert à soigner et purifier. Ce qui n’est pas le cas de leurs cigarettes chimiques et tueuses !

► Notre société serait donc malade et responsable d’une part de notre souffrance ?

Oui, mais je vais y revenir plus tard. D’abord, on peut se demander pourquoi les gens AIMENT souffrir. En fait, personne ne voudrait souffrir, mais ce n’est pas le cas… Il faut savoir qu’il y a plusieurs degrés à la SOUFFRANCE. La COLÈRE provoque la souffrance, les troubles mentaux provoquent la souffrance, la JALOUSIE provoque la souffrance, la CUPIDITÉ provoque la souffrance… Tant de choses provoquent cette SOUFFRANCE : une séparation, un deuil, une chute, une maladie… Notre VIE entière tourne autour de la SOUFFRANCE et de ses effets !

► Mais peut-on s’en libérer ?

Pour se libérer de la souffrance, il faut la connaître, être attentif à ce qu’elle veut nous dire et pourquoi elle s’est installée dans notre vie ! La plupart des souffrances viennent du passé ; on le rumine, on le mastique, on le digère et on a du mal avec ce passé.

► Alors que pouvons-nous faire pour ne pas penser au passé ?

Se caler dans l’INSTANT PRÉSENT et BÉNIR le passé. Envoyer de bonnes pensées à l’être du passé, même s’il n’a jamais existé… car ce qui est réel c’est ce qui se passe dans le moment présent. L’avenir n’est pas encore dessiné et c’est pour ça qu’il faut aussi le BÉNIR ! Nous devons être des MAGICIENNES et des MAGICIENS ; en nous, nous possédons un POUVOIR et ce pouvoir est la PENSÉE ! Il faut transformer sa propre vie, telle qu’on la voudrait. Parfois cela est possible, quand les karmas ne sont pas trop lourds. Mais même avec des karmas lourds, on peut, par la VÉRITABLE BÉNÉDICTION, transformer énormément de situations négatives.

► Vous dites « la véritable bénédiction », parce qu’il existe une fausse bénédiction ?

En fait, la véritable bénédiction est composée de ces ingrédients : Amour, Foi, Croire, Service, Humilité, Responsabilité ! L’objet de notre BÉNÉDICTION doit être touché par notre AMOUR, qui se développe par le FEU de la FOI, qui CROIT que tout est possible, par cet acte de bénir nous voulons aider et SERVIR les autres, le monde, la planète. Cela nous amène à la RESPONSABILITÉ envers toutes formes de VIE. Lorsque nous sommes dans le SERVICE désintéressé, nous sommes des Bhakti-Yogi ; l’humilité est importante dans cet acte de bénédiction. Nous pouvons donc entrer dans notre souffrance personnelle et la BÉNIR en traversant les couches subtiles de cette souffrance.

► Quelle est la meilleure façon de BÉNIR ?

Je pense que l’élan du cœur à vouloir voir les autres heureux, humains comme animaux, est une belle forme de bénédiction !

► Vous donnerez une pratique sur la bénédiction ?

Oui, mais pour le moment je n’ai pas envie de la donner à tout le monde. Car je l’améliore pour qu’elle soit vraiment efficace, pour qu’elle donne du fruit à celles et ceux qui s’en serviront ! C’est un YOGA quotidien, la BÉNEDICTION. Faire la pratique au lever et au coucher élève nos vibrations !

► Et qu’est-ce qui provoque la souffrance ?

La Bhagavad-Gîtâ dit : « Sous l’influence des trois Gunas, l’Âme égarée par le faux ego croit être l’auteur de ses actes, alors qu’en réalité, ils sont accomplis par la Nature. » (La Bhagavad-Gita, 3, verset 27). En fait, l’être est composé de trois qualités que l’on nomme « GUNAS », qui sont SATTWA, RAJAS et TAMAS. Chacune de ces qualités agit sur notre nature. Lorsque vous êtes sous l’influence de SATTWA, vous manifestez l’HARMONIE. Quand vous êtes sous l’influence de RAJAS, vous manifestez l’instabilité. Et, enfin, lorsque vous êtes sous l’influence de TAMAS, vous manifestez l’inertie et la paresse. Si nous voulons penser au DIVIN, nous devons sortir de l’EMPRISE de RAJAS et de TAMAS, car, lorsque nous sommes immergés dans ces qualités, nous ne pouvons penser longtemps au DIVIN. La plupart des souffrances viennent de ces deux GUNAS. Il faut savoir que l’être est soumis au contrôle de l’une de ces qualités. Alors que, lorsque vous êtes sous l’influence de SATTWA, c’est bien, car vous n’avez qu’un seul désir, c’est celui de vivre en HARMONIE avec ce qui vous entoure, vous recherchez le DIVIN par tous les moyens.

► Donc, vous voulez dire que si nous restons dans l’état de SATTWA nous sommes en contact avec le DIVIN ?

Oui, plus nous cherchons l’harmonie, plus nous sommes sous l’influence des énergies positives et du DIVIN ! Dans l’état de SATTWA aucune souffrance ne peut se manifester ! Elle se manifeste avec RAJAS et TAMAS !

► Vous avez dit plus haut que la douleur avait des degrés différents, pouvez-vous nous donner plus d’explications là-dessus ?

Oui, effectivement. Pour cela, regardez ce croquis (voir le croquis A ci-joint). Nous verrons 7 étages où se trouvent les manifestations de la SOUFFRANCE ! Tout d’abord, il faut savoir que tout EFFET, le moindre effet de chacun de nos actes (ces actes, notre bon ou mauvais karma se situe au niveau 1) est retenu dans la BANQUE du SUBCONSCIENT (niveau 2) ; tout va s’exprimer par la suite depuis ce champ neutre. Suivant nos actions, nos pensées, nous ouvrons le réservoir de ce SUBCONSCIENT et, par le processus de RÉTRIBUTION (niveau 3), il nous redonne selon nos dettes KARMIQUES. Il est évident que la SOUFFRANCE peut être actionnée par une tierce personne, soit volontairement, soit involontairement. Mais, comme je dis, la DOULEUR n’est-elle pas un DOUX LEURRE ? Mais bon, quand elle nous tient, il faut faire avec !

► Alors, que faut-il faire pour se libérer de la SOUFFRANCE ou de la DOULEUR ?

Prendre son mal en patience, l’ACCEPTER ! Oui, traverser cette douloureuse expérience qui, je sais, n’est pas toujours, et même souvent, facile. Pour la plupart des gens, la SOUFFRANCE est donnée par le DIVIN en personne ; chouette, il sait que j’existe ! Il me donne ma punition, ou alors ma récompense ! Ça, c’est ce qui a été enseigné depuis des lustres. Mais, en réalité, le DIVIN ne punit jamais. Vos arrière-grands-parents, parents, prêtres ou toutes les autorités religieuses vous ont mal renseigné sur ce sujet ! On trouve la punition ou les punitions du DIVIN dans la Bible. Si vous êtes BIEN vous irez au PARADIS ; si vous êtes MAUVAIS vous irez en ENFER ! Bon, depuis que les astronautes vont dans le « ciel », ils n’ont jamais vu le PARADIS ! Les astronomes, avec leurs lunettes, non plus, d’ailleurs ! Pas plus que ceux qui creusent en profondeur la TERRE n’ont jamais vu l’ENFER ! Que devons-nous comprendre dans tout ceci ? Eh bien, que le PARADIS est uniquement un état d’esprit, de même que l’ENFER ! Si on regarde bien, nous sommes tous plongés dans l’ENFER et l’ENFERMEMENT des HOMMES POLITIQUES. Le fléau actuel est la POLITIQUE ; beaucoup de ces hommes politiques sont corrompus, manipulateurs, menteurs ou escrocs ! Voyez ce qui se passe avec toutes ces mises en examen : certaines sont en cours mais d’autres ont déjà été jugées et certaines personnalités ont été condamnées ! OUVREZ VOS YEUX ! (à suivre : La Souffrance – Part. 2)

49
N'oubliez pas de laisser un commentaire ou un simple merci !

avatar
  Être averti(e)  
M'avertir des
herrmann delphine
Invité
herrmann delphine

merci merci pour ses paroles qui arrivent juste au bon moment, certainement que la banque karmique les a envoyés pour une meilleur acceptation

Christophe D
Invité
Christophe D

Merci pour ces paroles de sagesse !

Guillemette Kaluzny
Invité
Guillemette Kaluzny

Merci de ces explications

Jean-Hugues
Invité
Jean-Hugues

Merci de nous donner ces clefs qui nous permettent de mieux traverser et vivre ces douleurs de vie. A lire, relire et appliquer. Vivre l’instant présent, bon ou mauvais, en l’accueillant avec amour. Merci Loup Blanc. OM SHANTI.

Miranda
Invité
Miranda

Merci beaucoup Loup Blanc de nous rappeler que nous générons, par inconscience ou par paresse, notre propre souffrance et de nous donner ces 2 clefs de réalisation que sont la bénédiction et l’instant présent.

Pietrzyk
Invité
Pietrzyk

Merci Loup Blanc pour tes vérités que je dois mettre en pratique

Marie
Invité
Marie

Merci Loup Blanc pour cet éclairage sur la souffrance
Marie

beatrice M
Invité
beatrice M

merci Loup Blanc

Fabrice
Invité

Merci pour cet enseignement !

joseph
Invité
joseph

merci loup blanc de nous aider . je te remercie du plus profond de mon coeur

Harold
Invité
Harold

Les enseignements de tes articles arrivent toujours à point nommé. En ce moment (depuis des mois), comme tant d’entre nous, j’ai le sentiment de vivre comme une purification du squelette, dans les 2 sens de la pyramide à 7 niveaux. En avoir cet écho de Toi m’aide à accepter et intégrer complètement l’expérience d’observation qui commençait à peser malgré Moi. L’ordre de ces 7 niveaux m’a également éclairé dans cette compréhension. Lire que le Divin est toujours plus fort à dissoudre l’implication égotique est à la fois réconfortant et source potentielle de grandes douleurs et souvent souffrances sous l’action de… Lire la suite »

Christine K
Invité
Christine K

C’est limpide ! « Accepter… la douleur, un doux leurre… » Merci pour cet enseignement avec des mots clairs et qui nous portent.

Anne Website
Membre
Anne Website

Un changement de regard sur ce qui se passe et survient et notre intérieur qui se manifeste de manière si surprenante parfois.
Merci pour ce partage et ton éclairage qui m’amènent à davantage d’acceptation de l’instant présent, quel qu’il soit.

Séraphin
Invité
Séraphin

Merci Loup Blanc, une perle pour la compréhension humaine qui me permet d’y voir plus clair.22..

Murielle
Invité
Murielle

Accepter que les choses se situent au-delà du Bien et du Mal… et toute souffrance devient alors un leurre. Comme il est « doux » de nous le faire remarquer !
Merci à Toi Loup Blanc

Odile
Invité
Odile

A la lecture de ce dernier entretien , mon âme se sent rafraichie à la source de la vie qui coule dans tes paroles Loup Blanc . Elles m ‘aident à faire face à mes résistances et me guident vers une nouvelle confiance au plus profond de moi , Je prends la mesure du pouvoir de l ‘instant et de la pensée : A tout moment , j ‘ai le choix ! l ‘ amour est au coeur de la ViE !
Gratitude infinie

Dominique
Invité
Dominique

Oui, Merci à Toi Loup Blanc, comme tu l’écris, tu l’explique : « quand elle nous tient la doux leurre; elle nous enseigne, elle nous montre nos ou les souffrances » Pour l’avoir vécue au plus profond de mon corps, dans mes os, je ressentais qu’avec ton enseignement c’était un passage normale de purification, ce qui c’est réalisé. C’est aussi dans mon Cœur que j’ai beaucoup souffert, pour la Terre, les animaux, des comportements et attitudes de cette société. C’est avec les pratiques que tu enseignes, l’identification, l’acceptation, la présence du Divin que mon Cœur s’ouvre, C’est un chemin, un pas de… Lire la suite »

José - M
Invité
José - M

Merci Loup Blanc pour cet entretien sur la souffrance, cela m’amène vers de nouvelles compréhensions sur pas mal de choses.

Laure
Invité
Laure

Merci loup blanc. Tant de souffrance que je me suis crée par révolte du système… Aujourd’hui, je suis mon chemin, telle une herbe folle au fond du jardin, en essayant d’éviter les assauts qui veulent me faire plier, en restant au plus près de l’harmonie et de la paix intérieure.
Avec toute ma gratitude et mon amour pour tout ce que tu nous enseignes et partages. Merci.
Om shanti

NATHALIE P
Invité
NATHALIE P

merci pour ces merveilleuses explications sur la souffrance. Cet article me donne la pëche et donne l espoir en le meilleur en chacun!

Philippe T.
Invité
Philippe T.

Merci Loup Blanc pour ces explications sur le mécanisme de soufrance.

Antoine
Invité
Antoine

Merci Loup Blanc pour nous éclairer et nous montrer la voie de la libération

david
Invité
david

merci loup blanc….c est tellement cela

joseph w.
Invité
joseph w.

Merci Loup Blanc pour ces paroles si précieuses. Avec du recul je me rend compte que certaines souffrances auraient pu se dissoudre plus vite si je n’étais pas resté planté dessus.

Valérie B
Invité
Valérie B

Pour avoir surtout vécue des souffrances psychiques et affectives, elles m’ont Enseignée à grandir, à trouver des ressources Intérieures insoupçonnées et elle me montrent le chemin de l’Abnégation, du lâcher-prise et de l’Acceptation. La souffrance est un Maître qui permet de m’apprendre la Compassion et l’Humilité, Merci Loup Blanc pour cet entretien riche d’Enseignements à suivre….OM SHANTI

Stéphane
Invité
Stéphane

Merci pour cette article. Oui, je pense que la souffrance touche tout le monde…
Souvent, j’ai remarqué, qu’elle est fait du comment que je la regarde…
comme un choix… Une incomprehension…

Merci, a bientôt

Nicole P
Invité
Nicole P

Merci LOUP BLANC pour ce début d’éclairage sur la souffrance. Ecouter, vivre et se libérer de ce qui se passe en nous, en notre corps. Compréhension et foi en la guérison de l’acceptation, chemin vers le Divin. Merci.

Didier
Invité
Didier

Véritable bénédiction et instant présent sont là pour nous libérer de nos souffrances. Merci pour ces mots profonds et lumineux.

Claude H
Invité
Claude H

Merci LOUP BLANC pour cette interview et toutes ces belles explications c’est très important de savoir ce qui se passe derrière ces mots douleur et souffrance. M erci .

Séraphin
Invité
Séraphin

Merci Loup Blanc, ces explications me permettent de mieux accepter la souffrance et donc d’aller au-delà plus facilement. Il m’est arrivé que la douleur se dissolve instantanément par l’observation et l’acceptation. Merci pour ces prises de conscience…

Anne-MO
Invité
Anne-MO

Comment s’abandonner à Dieu ? Je cherche toujours la réponse… C’est souvent à travers les épreuves et la souffrance que je me suis le plus abandonnée…
Ce texte et quelques autres que tu as écrits m’apportent de nouveaux éléments de réponse comme les pièces d’un puzzle qui se construit en moi.
Jusqu’à ce q’un jour, je l’espère, tout s’effondre pour réaliser que tout était déjà là !
Alors vraiment pourquoi souffrir ? Ah ah ah !

Jennifer
Invité
Jennifer

Merci pour cet article, un autre regard sur notre façon de vivre, sous quelle influence on est, SATTWAS RAJAS TAMAS, et voir la souffrance autrement qu’une sensation désagréable, c’est éclairant ! Pour toujours et encore grandir vers l’Harmonie 🙂

Bruno D
Invité
Bruno D

Merci Loup Blanc pour cet éclairage qui tombe à point nommé.

RICHARD
Invité
RICHARD

Merci Loup Blanc, pour ces explications. Aujourd’hui ça me concerne vraiment d’avoir quelques peu des souffrances physiques ; je sais qu’elles vont repartir mais je souhaite les comprendre , ainsi je les bénis je patiente.

Olivier B
Invité
Olivier B

Merci Loup Blanc, pour ces explications qui nous permet de mieux comprendre la souffrance pour être plus dans l’observation que la réaction, merci de tout mon cœur

Cécile M
Invité
Cécile M

Merci pour ce croquis très parlant. Ce mot de « rétribution » me marque beaucoup ici. C’est comme un passage auquel on ne peut échapper ! S’il est vrai que souffrir ne fait rire personne, porter son regard et sa conscience plus haut pour mieux accepter l’épreuve et l’écouter nous apprend à en rire, oui pas toujours facile mais possible. L’ignorance nous fait souffrir oui et nous coupe de la source. Merci pour ce premier volet de lecture ! Ommmmmmmmmmm

Magali
Invité
Magali

Merci, c’est si enrichissant de te lire, et fait toujours tant de bien… Ça donne plus de sens de voir la souffrance ainsi. Ça fait penser à l’échec et la réussite; tout dépend du regard que l’on porte sur les choses, ce que l’on en fait. Et peut-être que si le mot souffrance ne s’appelait pas souffrance, mais plutôt bénédiction, paix, ça changerait tout haha ! 😀
Merci beaucoup, hâte de lire la suite..:-)

Estelle
Invité
Estelle

Une fois, en initiation, je t’ai entendu dire que c’était bien d’apprendre à traverser la douleur. Tes mots m’ont beaucoup touché et par la suite, dans des périodes difficiles de ma vie, je t’entendais encore me dire : « Traverses la douleur ». Cela m’a donné le courage et la force nécessaire pour faire face à des périodes difficiles dans ma vie, à aller un pas plus loin chaque jour, à accepter des douleurs physiques et mentales mais à continuer et à tirer des leçons… Je dirai même que les périodes les plus douloureuses de ma vie m’ont fait beaucoup grandir! Je… Lire la suite »

Janine Simone
Invité
Janine Simone

J’adore te lire.Je pense que c’est la raison pourquoi nous sommes ici bas.
Comprendre la souffrance sans rentré dedans…Et observé et laisser passer cet énergie.Je dirais c’est ça qui rent la vie intéressante.Entre autre bien-sûr.
Oui, elle peut nous ammener loin,si nous avons compris.
Merci Loup Blanc

Catherine
Invité
Catherine

Allez, un petit jeu de mots pour commencer: dans l’état de Sattwa…ça te va ..et ça me va aussi!
Aujourd’hui, bien des souffrances du passé se sont transformées et j’ai appris à les bénir car elles m’ont aussi enseignée.
J’ai encore à libérer et à transformer, mais grâce à toi, j’ai les moyens d’avancer et de ne plus subir la souffrance comme une victime!
Un grand merci à toi, le passeur d’âmes qui nous montre la voie pour passer de l’enfer au paradis.

Olivier D
Invité
Olivier D

Merci Loup Blanc pour ce début de compréhension, qui arrive…. comme par hasard… au bon moment 😉
C’est à chaque fois un baume qui me permet de me « pauser » et d’Etre Présent.

Cynthia De Araujo
Invité
Cynthia De Araujo

Merci Loup Blanc ! Avec le soutien que tu nous offre a travers ton Verbe, la souffrance sera vue sous un autre angle 😀

Thierry
Invité
Thierry

Merci Loup Blanc pour cet enseignement.
Le contenu de cet article va droit au but. Merci

Lucille
Invité
Lucille

Encore une lecture qui tombe à pic pour me rappeler, me guider sur mon chemin intérieur dans une période troublée où douleur et souffrance s’invitent dans mon présent, je ne savais qu’en faire et bien maintenant je suis plus renseignée!!
Merci Loup Blanc pour cet enseignement. C’est si précieux et déjà mon coeur est heureux! !!

Marie R
Invité
Marie R

Alors accepter ses souffrances c’est aussi par extension accepter de vivre. Je verrai la douleur autrement. Merci Loup Blanc

NathalieD
Invité

Merci pour toutes ces explications car elles nous permettent de comprendre que nous pouvons choisir de vivre sans douleurs.
Que nous pouvons éviter de créer de la douleur.
Merci pour tous ces mots qui transcendent les maux et nous apprends à les comprendre.
Pour s’élever vers la lumière et son paradis qui l’habite.

Caroline
Invité
Caroline

MERCIII LOUP BLANC !!!
eh oui ! l’acceptation/le lâcher-prise, le doux leurre de la douleur et de la souffrance…
tout un programme TOUT CELA !!!
Merci à Toi de nous montrer toujours et encore le CHEMIN DE LA LIBERATION !
Infinie GRATITUDE

GUERIN CECILE
Invité
GUERIN CECILE

Merci Loup Blanc pour ces révélations sur la sou France et la doux leurre , cela nous ramène de nouveau à l’instant Présent et à la bénédiction, Merci