Rien en tout

 

Rien en tout

Rien, quatre lettres magiques !

Je voudrais dire des tas de mots

Mais il y a longtemps qu’ils ne sortent plus de ma gorge

Les mots ne veulent plus se faire écho !

Les mots ne veulent plus se faire parole !

Car la parole fut oubliée depuis longtemps

Elle a perdu de son pouvoir !

Car on a dénaturé le Verbe

Alors que dire de plus…Rien à dire

Car dans ce rien il y a l’immensité de l’univers

Et pourtant rien

Oui, rien

Est comme un grain de sable parmi le sable de la plage

Ce sable qui est fait de plusieurs riens

Oui rien, n’est qu’un point dans le cercle

Symbolisant le tout, le centre

Qui observe l’espace

Et l’espace observe le rien.

Ce rien est l’état d’être !

Celui qui observe l’état de vouloir

Car vouloir n’est pas être

C’est seulement un acte de l’ego qui veut être.

Dans l’état de rien, il y a la semence de l’être

Qui est depuis le commencement de la conscience

Car la conscience est l’esprit

Et cet esprit est le témoin éternel

De ce que nous sommes.

Et nous ne sommes pas les pensées

Qui assiègent notre mental

Nous sommes juste un point focal

Au centre de l’espace du corps

Juste un point source

Qui rayonne depuis le rien

Et s’étend au tout.

Et par ce rien tout pouvoir est donné

Et s’étend au tout

Celui qui a compris ce rien du tout

Par la réalisation de ses efforts

Reçoit en lui l’atome christ

Et il devient comme un soleil.

Sur le plan terrestre et céleste

Nous émanons le rayon rose-or de l’amour

Mais comme nous ne sommes rien

Alors personne ne voit ce que nous sommes

Car nous avons choisi cela pour grandir en lui

Et finalement devenir lui !

Et tel un vagabond qui fait la mendicité

J’erre de-ci de-là en ce corps

Que bientôt je laisserai pour autre chose !

Le but de cette vie n’a été que de vous montrer

Les choses cachées, les choses oubliées

Et vous révéler à vous-même ce que vous étiez

Avant de sombrer dans le rêve de maya.

De ce vivant, j’ai fait plus que je ne pouvais faire

Alors pardonnez mon incapacité à vous faire être.

Comprenez, je ne suis rien !

Comment un rien pourrait changer le monde ?

Comment un grain de sable peut-il lutter avec une montagne ?

Un grain de sable peut être soufflé par le vent de l’ignorance

Et cela il doit l’accepter, en fait il doit accepter tout

Car il n’est rien du tout !

Il doit être humble et ne plus vouloir

Vouloir changer, modifier, transformer

Il doit et ne doit être rien

Car il sait que dans ce rien

De grandes choses peuvent s’accomplir en son nom !

Au moment choisi par ce tout

Je quitterai cette illusion

Et je deviendrai le centre de tout

Et je comprendrai que je n’ai jamais quitté le centre !

Ce corps sera dispersé aux quatre éléments de la vie

Et retournera à la poussière où il fut créé un jour

Seul restera le rien, qui est la conscience du tout !

A ce moment-là, je serai jugé par mes actions sur terre

Car la grande conscience ne juge point ses enfants

Nous sommes nos propres juges et bourreaux

Par nos actes seulement nous sommes accusés.

Mes actes ont toujours été en accord avec ma conscience

Alors je sais que mes actes seront cléments avec moi.

La seule chose que nous devons comprendre est celle-ci :

Si tu veux réaliser ton être, tu dois avant toute chose

Te dépouiller de ce que tu es, c’est-à-dire devenir rien

Car ce rien est salvateur, il est la porte étroite

Il est l’enfant dans le royaume du tout !

Dans cet acte humble de reconnaître

Que nous ne sommes rien

Nous avons tout à y gagner, bien que nous ne cherchions rien

Tout peut être un don du tout.

Dans cet état d’être, et d’observation passive

Nous retournons à la maison du Père/Mère éternel

La clef est cet état de rien du tout !

Être juste celui qui observe l’être qui pense, parle, bouge, vit.

Dans cette observation de soi par soi, le retour est possible

Ce retour à la conscience consciente d’être consciente

Alors se produit l’éveil

Qui a toujours été là

Car l’éveil n’est autre que la conscience consciente d’être consciente !

Voilà en quelques mots ce que je suis !

 

Loup Blanc, un mendiant de l’univers de la conscience

19
Et si vous laissiez un commentaire sur votre expérience...?

avatar
19 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
19 Comment authors
Nelly NChristine KCynthiaStéphaneOlivier D Recent comment authors
  Être averti(e)  
plus récents plus anciens plus de votes
M'avertir des
Nelly N
Invité
Nelly N

La grande leçon de Vie… C’est grâce à ce Rien que je vois Loup Blanc connecter les êtres qui l’approchent et les éveiller à un Amour Extraordinaire, j en fais partie.
Merci Loup Blanc pour cette humilité et cette guérison du coeur dont tu m’abreuves par ta présence.

Christine K
Invité
Christine K

Tout est dit ! Si joliment dit, tout… sur le Rien… Magnifiques mots remplis du Rien, du Tout. Merci beaucoup.

Cynthia
Invité
Cynthia

Wahou.. Je suis sans mots après avoir lu ce texte.. Ton verbe a chaque fois percute quelque chose dans mon cœur et ça fait Bam ! Et ça me met une sacrée claque.. A la fois parce que ça paraît tellement simple, et puis parce que ta simplicité me touche tellement profondément ! Tel un enfant tu nous emmène aux portes de notre royaume
Merci d’être qui Tu Es ! Nous recevons tant de bénédictions par Ta Présence ! Mille fois merci Loup Blanc

Stéphane
Invité
Stéphane

Merci pour ce trés beau texte…

Olivier D
Invité
Olivier D

A l’ouverture du Wesak, je tombe sur cette prière qui est juste : Wouha !
Et Cela m’Inspire :
Tel que je Suis… Tu Es
Alors que Rien ne saurait Etre
Tu Es
Afin que je sois celui qui Suis
Et Rien que pour Cela
Je te rend Grace d’Etre ce To0ut dans Rien qui n’est Rien sang le Tout.

Humilité devant ta Grandeur, Force et COEUR

Morena
Invité
Morena

Grazie Loup Blanc per farci tornare all’essenziale e alla vera ricerca verso noi stessi.

Mystique
Invité
Mystique

Merci, Merci, Merci, pour ce Magnifique Poème, une Ode à la Vraie Vie, qui parle à l’Âme et au Cœur.
Ne rien attendre, ne rien vouloir, être tout simplement. Se vider l’Esprit et se remplir de l’Uni vers.

Pardonnez nos errements Père, me rappeler que nous ne sommes pas séparés.

Mon Cœur Vibrant et mon Âme dansent sur un Air de l’Harmonie Parfaite.

christian
Invité
christian

Merci pour ce magnifique message. Je partage et j’aime par Amour du tout terrien , par Amour du toutou rien. Un jour j’ai écrit ce poème : « Amour ballots  » et en te lisant LOUP BLANC ma tête a tilté Merci FABRICE oui et des milliards de fois oui et c’est comme si tout était dit avec rien. Bravo

Catherine
Invité
Catherine

Oui, lâcher tout vouloir pour devenir ce rien..; l’expérience de se fondre dans le Tout est grandiose et magnifique, m’en souvenir me donne du courage quand j’en ai besoin. Retrouver la valeur de la Parole et de sa puissance est aussi un enseignement qui m’aide à défaire le mal que je me suis fait à moi-même et à recréer une autre réalité plus harmonieuse. MERCI Loup Blanc pour ta guidance qui me donne de l’autonomie, par des pratiques simples que tu nous transmets ou nous rappelles et par la créativité que cela m’aide à développer.

Laure
Invité
Laure

Loup Blanc, Je découvre ton texte avec une profonde gratitude ce matin. Je cherchais une aide bienveillante face à l’attaque forcenée de mon ego depuis quelques jours. Je dois sans doute m’éloigner dangereusement de lui car il se débat comme jamais, me faisant vaciller dans des sentiments jusqu’alors jamais ressentis (dans cette vie là en tout cas). N’étant pas résignée à me laisser emporter par cette tornade de l’ego, je suis venue me réfugiée, comme souvent, dans tes partages si précieux. Une fois encore, tu réponds avec exactitude et les mots justes. Merci infiniment.

delphine
Invité

le vide, se fondre dans le tout, c’est bon ça ressource et c’est une sensation indescriptible, oui ces mots sont d’une grande profondeur, merci de nous montrer qu’il est encore possible de parler vrai et d’utiliser les mots avec justesse

Bernard
Invité
Bernard

Merci Loup Blanc, toi si simple et si sage dans la plus grande des discrétion. Merci de m’interpeller dans mon ignorance et de m’amener à l’écoute de la vie en silence. Par ton enseignement, j’apprend à ne plus être cet enfant perdu, envahi par l’illusion de tout vouloir et pour qui, être rien est très difficile. Aveugle je suis, courageux je dois être, humble tu m’apprends.

Fabrice
Invité
Fabrice

Depuis la première fois que j’ai entendu Tes mots sur le Rien, j’ai toujours à comprendre à revenir sur ces paroles. Je mesure la profondeur qui se cache derrière les syllabes que tu emploies pour nous enseigner.
Merci pour tes partages si précieux.

NICOLE
Invité
NICOLE

Cher Loup Blanc (cf : « prétendu mendiant de la conscience ») , Je tombe des nues quant à l’atrocité de vos mots et à l’ampleur que cela peut prendre sur l’opinion des être humains. Ô ! Malédiction ! Je suis rien que Nicole, demi-déesse embrasée par la colère. Incompréhension et cœurs déchirés quand mes yeux agressaient la dureté de vos mots abimés, Que justice soit faite. Je brûle vos syllabes et vous donne rendez-vous sur la place Vendôme au sein même de la capitale de France : Paris. Samedi 5 février à 17hoo. Combat à la loyale comme le faisaient les… Lire la suite »

Aymeric
Invité
Aymeric

Merci beaucoup pour ce poème méditatif !
« A la venue du sourire au cœur nu
De chaque pas dans le sable est une danse
Homme libre, vêtu du voile de l’ignorance »
Merci Loup Blanc, d’inspirer l’être à CELA !
OOOMMMM

Christophe D
Invité
Christophe D

Voilà des paroles qui me sabrent, et en même temps qui dissolvent en moi les complications de la vie, ou plutôt, de MA vie.
Merci pour ton message.

Nathalie
Invité
Nathalie

Mon cœur sent ces mots plein de vérité et d’ amour. Merci .

delphine H
Invité
delphine H

j’ai lu et relus ce texte plus d’une fois, et chaque fois il m’apporte autre chose.
Je souhaite que notre parole redevienne la voix de l’esprit c’est ma prière la plus intense

Valérie
Invité
Valérie

Merci Loup Blanc pour ton Enseignement……. qui me guérie et me transforme…. OM